Les articles du Musician's Guide Map

Info et liens sur l'instrument de la semaine : Le Oud

Le oud ,qui signifie "bâton" en arabe, est très répandu dans le pourtour méditerranéen, en particulier de la Mauritanie jusqu'en Grèce. Il trouve son origine en perse, environ 2000 ans avant notre ère. Il est joué traditionnellement et en musique classique.

Composé de 4 à 6 cordes doublées, il est accordé surtout en deux styles : turc et arabe. Les ouds arabes sont en do avec un diapason de 60 cm, et les ouds turcs sont en général plus aigu (en ré) et ont 58.5 cm de longueur de cordes vibrantes. 
Les oudistes maghrébins ont un jeu plus rempli et plus sec reconnaissables par des "trémolos" très présents. A contrario les turcs et les grecques accentuent les notes glissées avec le "çarpma" et préfèrent les ouds au son plus métallique.

Aujourd'hui son enseignement se diversifie et s'écarte peu à peu de la transmission orale. La multiplication des vidéos pédagogiques et des méthodes interactives contribuent pleinement à un nouvel engouement. Toutefois, gare aux guitaristes qui croient trouver là une simple suite à leur instrument ! Celui-ci se joue au plectre ce qui décolle complètement la main de la caisse. Aussi sa silhouette piriforme (demi-poire) oblige le oudiste à ne pas regarder son manche et ainsi à se concentrer sur la justesse des notes d'un manche sans frettes ... pas évident !

Quelques joueurs :
Voici un exemple d'improvisation (taksim) de Simon Shaheen
http://youtu.be/9mNxwgAmTKM
Autre style typiquement turc de Yurdal Tokcan
http://youtu.be/r4n_kVh17Y4.
Mehdi Haddab, ambassadeur du oud électrique
http://youtu.be/QPuMLJokXMU

Beaucoup d'autres info ici : http://www.oud.eclipse.co.uk/ là: http://www.mikeouds.com/et là : http://www.maqamworld.com/

Ci-dessous un exemple du luthier turc réputé Faruk Turunz http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=698.

Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en y ajoutant vos bonnes adresses de fabricants !www.musiciansguidemap.com/

Info et liens sur l'instrument de la semaine : le ukulélé.

Ce sympathique instrument est le descendant d'une importation par des immigrants portugais à Hawaï au XIXe siècle. Rapidement adopté par les locaux dans la musique traditionnelle, il connut par la suite un grand succès par sa plastification dans les 50' et sa médiatisation dans les 80'.
Parfait compagnon de voyage, le ukulélé se traduit en plusieurs tailles et formes extrêmement variées. Malgré son accordage particulier en sixième, son frettage lui donne accès aux tablatures qui permet ainsi à des milliers de musiciens un partage facile de partitions simplifiées.

Des sites web à visiter :
- Généraliste : http://www.ukulele.fr/
- Partitions : http://www.ezfolk.com/uke/index.html
- Festival : http://www.ukuleleboudoir.com/festival/
- Histoire : http://www.ukulele.org/

Quelques joueurs célèbres :
- Led Kaapana : http://youtu.be/VZ9ud479YEI
- Jake Shimabukuro : http://youtu.be/puSkP3uym5k
- IZ : http://youtu.be/V1bFr2SWP1I

Ci-dessous un modèle de Jean-Baptiste Lorin, luthier français -> http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=178

Actuellement 66 luthiers spécialistes sont répertoriés sur la carte. Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en y ajoutant vos bonnes adresses de vendeurs et de fabricants !
www.musiciansguidemap.com/

Info et liens sur l'instrument de la semaine : le banjo

Mondialement connu, le banjo est facilement repérable par sa peau qui fait office de table d'harmonie. Loin descendant d'un luth africain (ekonting), il fut apporté par les esclaves noirs début du XVIIIe en Amérique du nord.
La famille des banjos est grande. Toutefois on peut noter 2 styles d'instrument en cordes aciers ou boyaux avec le 4 cordes (ténor) ou le 5 cordes (old time). Joué à la main (Scrugg' style) ou au plectre, ce luth surprendra les guitaristes curieux par la plus courte corde à jouer au pouce !

Quelques joueurs célèbres :
- Earl Scrugg : http://youtu.be/yQIJuu3N5EY
- Gilles Rézard : http://youtu.be/VkiX5NUqZuI
- Sonny Osborne : http://youtu.be/mvFMI1SAjqo
- Igout Abdelhadi : http://dai.ly/xrv0yb

Des sites web incontournables :
- réseau, stages, concerts : http://www.gillesrezard.com/
- liens, tablatures, méthodes : http://banjo.free.fr/
- forum : http://www.banjohangout.org/

Ci-dessous un modèle de Eric Stefanelli, luthier français ->> http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=898

Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en y ajoutant vos bonnes adresses de vendeurs et de fabricants !
www.musiciansguidemap.com/

Info et liens de l instrument de la semaine :La guitare Hawaïenne

Souvent appelée "Lap steel" cette guitare est jouée à plat avec un élément en verre (ou autre) pour glisser sur les cordes. Jouée d'abord dans les styles country et hawaïen, elle fut par la suite intégrée dans le blues et le jazz.
Les grandes différences notables avec les autres guitares sont une caisse profonde avec un manche creux (modèle Weissenborn), des cordes tendues très haut au-dessus du manche, un accordage dit en "open-tuning" pour donner un accord spécifique lorsqu'elles sont jouées toutes ensembles à vide.

Beaucoup de guitaristes célèbres la pratiquent dont :
- Bob Brozman : http://youtu.be/7U77xup6RFw
- Ben Harper : http://youtu.be/hZSYaPokSQk
- John Buttler : http://youtu.be/bgobdyn_QJk
- Jeff Lang : http://youtu.be/YU8av2qqdb8
- Vishwa Mohan Bhatt (style indien) : http://youtu.be/wernEpFvnNI

Des sites spécialisés :
- L'histoire et plus encore : http://www.hsga.org/index.htm
- Une référence online : http://www.bediaz-music.de/
- La légende : http://www.weissenborn.es/
- Pour jouer comme : http://benharpertablatures.free.fr/guitares/weissenborn.htm

Ci-dessous un modèle de Cole Clark, Luthier australien : http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=1941

Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en y ajoutant vos bonnes adresses de vendeurs et de fabricants !
www.musiciansguidemap.com/

Info et liens sur l'instrument de la semaine : Le Kaval bulgare

Cette flûte est utilisée dans les musiques traditionnelles des balkans (Serbie Bulgarie Grèce Macédoine Albanie et Turquie). Son jeu pêchu et son bruit venteux colle parfaitement aux danses et rythmes impaires de cette grande région.

Le kaval se joue de manière oblique en raison de son embouchure biseautée. Il est généralement fait de bois fruitier mais il existe d'autres modèles en plastique ou métal.
Composé de trois pièces, il s'assemble comme une clarinette. Ses 8 trous (dont un derrière) lui donne un chromatisme partant généralement du Ré. Les 4 petits trous en extrémité seraient une idée, selon un conte bulgare, du diable lui-même qui au lieu d'atténuer le son, l'aurait amélioré ! Il existe d'ailleurs une version avec moins de trous en Roumanie.

Quelques ambassadeurs du kaval :
- Isabelle Courroy (France) : référence en la matière - beaucoup de formations - enseigne :http://youtu.be/uiAeMxj0Qe8
- Sinan celik (Turquie) : facteur de kaval réputé et joueur incontesté :http://youtu.be/5yXbhLyqHRY
- Murat Toraman (Turquie) : issu d'une célèbre famille de musiciens :http://youtu.be/E61iSdtZBw0
- Vasil Belezhkov (Bulgarie) : virtuose bulgare :http://youtu.be/e-rzdiD8YP4

Deux sites à visiter :
http://www.kaval.org/
http://www.robertsnider.com/Kavals/

Retrouvez par exemple les modèles de Sinan Celik via ce lien : http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=984

Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en y ajoutant vos bonnes adresses de vendeurs et de fabricants !
www.musiciansguidemap.com/

L'instrument de la semaine :       L'accordéon diatonique

Datant du début du XIXe, sa légèreté, sa taille compacte et ses sonorités folkloriques l'ont rendu populaire partout dans le monde, plus particulièrement en France, Italie, Irlande, Madagascar, Russie, Suisse, Québec et aussi au Brésil.

Cet instrument est bi-sonore. En tirant et en poussant on obtient sur une même touche deux notes, à l'inverse de l'accordéon chromatique.
Une multitude de variantes existent quant aux gammes et à la logique des claviers. En France, le diatonique en sol-do à deux rangées est très répandu. En Irlande le clavier a demi-ton d'écart, par exemple si-do, est plus propice au répertoire local. Aussi des facteurs de diatoniques ont développé des claviers à 3-4 rangées pour permettre aux musiciens de jouer toutes les notes.
L'écriture en tablature des morceaux l'a rendu très accessible. D'ailleurs il connut en 1980 une forte recrudescence pour de nombreux styles folks. Aujourd'hui des milliers de modèles existent dont certains électroniques, idéal pour s'auto-accompagner !

Ci-dessous quelques grands artistes du diatonique :
- Christian Maes, joueur français foisonnant, développeur du diato à quart de ton :http://youtu.be/G29soqzPgQ0
- Anne Niepold, grande technicienne belge très investit dans l'enseignement :http://youtu.be/Y2B2OHQrIUM
- Marc Perrone, joueur français incontournable dans la "diato-sphere" :http://youtu.be/0sfhBA1tHEI
- Sébastien Bertrand, talentueux diatoniste français :http://youtu.be/vYgTq6v92Oo

Quelques sites incontournables :
- pour s'y mettre :
http://www.accordeondiatonique.fr/
- l'accordéon sous toutes ses coutures :
http://diatostage.blogspot.fr/
- les pages jaunes de l'accordéon :
http://www.accordion-yellowpages.com/

Ci-dessous un modèle de Daniel Arnaud : http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=1477#prettyPhoto

Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en y ajoutant vos bonnes adresses de vendeurs et de fabricants !
www.musiciansguidemap.com/

L'instrument de la semaine : Le bouzouki grec

Le bouzouki est l'instrument emblématique de la Grèce. Cousin du saz et de la tambura bulgare, ce grand luth se caractérise par un son très métallique. A ne pas confondre avec ses dérivés, le bouzouki irlandais à fond plat, et le bouzouki arabe aux frettes ligaturées.

Traditionnellement à 3 paires de cordes, il est composé d'une caisse arrondi lamellée,d'un pickguard très décoré et d'un long manche avec 27 frettes fixes. Joué au plectre, il est l'instrument idéal à bourdon pour jouer des mélodies du Rébétiko, genre de blues grec des années 1920 à 1940. Son adaptation moderne à 4 paires de cordes permet des phrasés virtuoses et des harmonies propres aux musique occidentales.

Voilà quelques sites spécialisés en la matière :
- Le monde du bouzouki sous tous ses aspects :
http://www.mpouzouki.com/
- l'apprentissage via des vidéos gratuites :
http://greek-bouzouki.com/
- pour les puristes du bouzouki 6 cordes :
http://www.rebetiko.org/

Ci-dessous un modèle de Theofilos Bras, luthier d'Athènes :
http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=1782

Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en y ajoutant vos bonnes adresses de vendeurs et de fabricants !
www.musiciansguidemap.com/

L'instrument de la semaine : le riq

Ce tambourin à cymbales est emblématique de la musique méditerranéenne. Parfois appelé "def", il requiert une grande technique pour exploiter les innombrables possibilités rythmiques.

Muni d'une peau synthétique ou naturelle, son cadre d'un diamètre de 20-25 cm est habituellement agrémenté de deux rangées de cymbalettes accordées entre-elles. Ses hauteurs de notes lui confèrent une place naturellement remarquable au sein de formations traditionnelles comme le "takht" dans le monde arabe, ou encore dans les groupes de jazz contemporains.

Des musiciens tels que Adel Shams El Din ou plus récemment Glen Velez , l'ont monté au niveau d'instrument soliste. En voici dans l'ordre quelques extraits: http://youtu.be/tMSMDTlW7YU ethttp://vimeo.com/47965844#

Vous trouverez une multitude d'informations spécialisées sur : http://riqq.blogspot.fr/ ethttp://riqq.webs.com/

Ci-dessous un modèle de Elias Nackle, fabriquant réputé libanais : cf http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=1854

Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en y ajoutant vos bonnes adresses de fabricants !
www.musiciansguidemap.com/

L'instrument de la semaine : le ney turc

Le ney, qui signifie roseau, est utilisé dans la musique classique turque. Son répertoire traditionnelle provient essentiellement de la musique soufi, accompagnant aussi les cérémonies des derviches tourneurs. Son style de jeu coulant et lissé le distingue du nay arabe et du ney iranien.

Cette grande flûte se décline sous 13 modèles comme par exemple le "yildiz", le "kiz" ou le "mansur", mesurant de 505 à 1040 mm. Elle possède aussi une embouchure conique appelée "başpâre", souvent en plastique dense comme le delrin, ou en corne. Cette dernière oblige le musicien à jouer de manière oblique. Un son très venteux s'en libère donnant parfois des basses profondes propice à une ambiance mystique et méditative. 

La perce des trous normalement équidistante est réajustée par une tige au fer rougie. Cela permet d'atteindre les altérations très précises de la musique turc appelées "comma", égale au neuvième de ton.

Aujourd'hui le ney turc n'échappe pas à une multiplication des genres. En voici quelques exemples :
Suleyman Erguner, une référence pour tous les joueurs de ney, http://youtu.be/OdfuaNy6nNc
Harris Lambrakis, jazz-man talentueux, http://youtu.be/9HifzEFDfKQ 
Mercan dede, artiste éclectique de la musique électronique, http://youtu.be/gftpDIiIcTQ

Vous trouverez d'autres informations surhttp://www.neyzen.com/http://www.neyuretim.com/ ethttp://www.neyyapimi.net/

Ci-dessous des modèles de Yusuf Donmez, de Konya - Turquie, cf http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=189

Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en y ajoutant vos bonnes adresses de fabricants !
http://www.musiciansguidemap.com/

L'instrument de la semaine : Le yayli tanbur

Le yayli tanbur qui signifie "tanbur à archet" est un instrument majeur de la musique classique ottomane qui découle du tanbur, joué au plectre. Le compositeur multi-instrumentiste Cemil bay a été le premier à l'utiliser à l'archet dans les années 1900. Il est dit l'instrument le plus proche de la voix humaine de la musique turque. 

Avec ses 48 frettes et ses 3 à 4 cordes doublées, il permet de jouer sur tous les maqam (gammes) turques. Seule une paire de corde située 2 mm plus haute est utilisée pour jouer la mélodie, le reste servant de cordes sympathiques. Depuis les années 1950, deux modèles existent : l'un avec une table d'harmonie en bois, l'autre avec une peau augmentant son volume sonore. Quant à sa caisse , elle est soit piriforme comme le tanbur ou soit en métal, comme la famille d'instrument "çumbus".

Quelques exemples de joueurs contemporains :
- Evgenios Voulgaris, expert en musicologie ottomane très impliqué dans l'enseignement, http://youtu.be/QR31-ERsGPU
- Vasfi Akyol, professeur diplomé d'Istanbul,http://youtu.be/3_9F-ROG8c4
- Mehmet Unel, multi-instrumentiste originaire d'Ankara, http://youtu.be/hxsu2jluxAs

Vous trouverez d'autres informations surhttp://tr.wikipedia.org/wiki/Yaylı_tambur . Question accordage https://www.gtc-music1.com/forum/index.php?topic=7030.0

Ci-dessous des modèles du luthier Paki Öktem, cfhttp://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=1844

Le Musician's Guide Map recense actuellement seulement 7 fabricants de Yayli Tanbur.
Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en y ajoutant vos bonnes adresses de luthier !
http://www.musiciansguidemap.com/

L'instrument de la semaine : Le laouto

Datant du XVIe Siècle, cet instrument joué en musique grecque est décliné sous trois versions : le laouto crétois, le laouto continental et le politiko laouto ou lavta. 

C'est l'instrument principal d'accompagnement sur des formations classiques doubles. Le joueur appelé "laoutaris" joue assis et utilise un long plectre lui permettant des styles variés autant gratté que soliste. 

Cet instrument possède une caisse piriforme, un long manche fretté en corde nylon, 7 à 8 cordes doublées et une rosace très ornementée. Des frettes supplémentaires sont collées sur la table d'harmonie pour les phrasés aigus. 

Conçu pour joué les gammes appelées "dromoi", le joueur peut déplacer les frettes du manche pour atteindre certaines altérations. En général, on compte seize "dromoi" comme par exemple le "oussak", le "nihavent" ou encore le "hijazkar".

Quelques exemples de joueurs contemporains reconnus :
- Giorgos Xylouris, considéré comme un des meilleurs joueurs. Il est très impliqué dans la transmission avec le Labyrinth Musical Workshop : http://youtu.be/DRWwxh39UpQ
- Giorgos Manolakis, chanteur et joueur de la nouvelle génération :http://youtu.be/ZITVZLldjZk
- Maria Ploumi, de la nouvelle génération également :http://youtu.be/qBUD4wGPSfo

Ci-dessous un modèle du luthier Thasos Theodorakis, cf http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=713

Le Musician's Guide Map recense actuellement seulement 10 fabricants de laouto. Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en y ajoutant vos bonnes adresses de luthier !
http://www.musiciansguidemap.com/

L'instrument de la semaine : Le Kanun.

"les joueurs de kanun passent la moitié de leur vie à jouer, l'autre moitié à s'accorder." 

Bien que son origine soit sujette à controverse, il semblerait que cette cithare soit apparue au Xe siècle dans le monde arabe, d'après une citation dans les contes "Les milles et une nuits".

Au XIXe siècle des luthiers ottomans inclurent des leviers placés en série, permettant d'altérer rapidement les notes pincées. D'autre part, la table d'harmonie fut en partie remplacée par une peau de poisson tendue, améliorant nettement la clarté de l'instrument.

Joué au doigts avec ou sans plectre - mezrab - (contrairement aux joueurs de santour qui utilisent des marteaux) le kanun comporte 64 à 82 cordes doublées ou triplées.
Trois types de kanun se distinguent du fait des différentes théories musicales qui s'y rattachent. Les comas pour les turcs, les 1/4 de tons pour les arabes ou encore les 1/2 ton pour les grecques.

Quelques exemples de joueurs réputés : 
- Goksel Baktagir, compositeur turc émérite :http://youtu.be/BoOmR988nU8
- Julien Jalaleddin Weiss, porteur de l'ensemble Al-Kindi http://youtu.be/uyp4UFPAWoA
- Manolis Karpathios, joueur grecque investit dans la transmission http://youtu.be/Jk-9k7pXz_s

Ici un forum actif lui est consacré http://www.gtc-music1.com/forum/index.php?board=40.0

Ci-dessous un modèle du luthier turc Cengiz Sarikus, cf http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=1040

Le Musician's Guide Map recense actuellement seulement 10 fabricants de kanun. Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en y ajoutant vos bonnes adresses de luthier !
http://www.musiciansguidemap.com/

L'instrument de la semaine : La nyckelharpa.

La nyckelharpa qui signifie "vièle à clavier" est un instrument suédois datant du XVe siècle. Tombée peu à peu dans l'oubli, le luthier et musicien Eric Sahlström relança sont essort au milieu du XXe siècle.

Jouée sur la cuisse ou avec une bandoulière (style Didier François), le joueur frotte des cordes mélodiques et des bourdons à l'aide d'un petit archet. Une douzaine de cordes sympathiques amplifient la résonance de l'instrument. Quatorze à cinquante touches en une à quatre rangées composent le manche qui en fait un instrument diatonique voir chromatique.

Tout d'abord comme un instrument folklorique dans la région d'Uppland en Suède, la nyckelharpa est aujourd'hui redécouverte dans le monde entier et est jouée dans de plus en plus de styles musicaux. 
Quelques exemples de joueurs ou formations :
- CADENCE, orchestre de nyckelharpa :http://youtu.be/KrPDoHXUqHs
- Eléonore Billy, joueuse française réputée :http://youtu.be/n2Kv3z5S9t0
- In extremo : groupe allemand dans le style métal-médiéval http://youtu.be/XyaDuLHzj7o
- Möng, duo de la région toulousaine : http://youtu.be/p1nAWnDztUs

Bien d'autres informations sur :http://www.nyckelharpa.fr/ , http://cadence.nyckelharpa.eu/,http://www.nyckelharpa.org/et http://www.esitobo.org/

Ci-dessous un modèle alto du luthier français Joel Albert, cf http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=1744

Le Musician's Guide Map recense actuellement seulement 12 fabricants de nyckelharpa. Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en ajoutant vos bonnes adresses de luthier !
http://www.musiciansguidemap.com/

L'instrument de la semaine : Le Udu.

Originaire du Niger, cette ancienne cruche d'eau était jouée par les femmes lors de cérémonies musicales. Avec un trou sur son flanc et une embouchure à goulet ressérrée, cet instrument rappelle le ghatam indien, plus gros et à un seul trou.

Le percussionniste joue plusieurs sonorités en bouchant plus ou moins les trous et en frappant à la main sur le col et l'embase, donnant divers harmoniques. La basse profonde rappelle celle des tablas indien ou le son d'une goutte d'eau amplifiée. Des peaux tendus sont parfois ajoutées pour complexifiées les possibilités sonores.

Simple à son origine, il se trouve aujourd'hui sous une multitude de formes et de matériaux dont voici quelques exemples: 
- démonstration de David Kuckhermann à travers sa méthode spéciale Udu http://youtu.be/35PW_68DLEc 
- exemple de jeu de Steve Shehan sur un double Udu :http://youtu.be/OAqWSY31h08 
- plus traditionnel et très impressionant, Keyvan Chemirani http://youtu.be/3YSSNI0R2ig

Plus d'info sur http://www.udu.com/ et http://www.percussions.org/

Ci-dessous un exemple de l'atelier français Terre et son : http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=1037

Le Musician's Guide Map recense actuellement environ 45 professionnels du udu dont 4 artisans spécialistes. Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en ajoutant vos bonnes adresses de luthier !
http://www.musiciansguidemap.com/

L'instrument de la semaine : La Kora.

Facilement reconnaissable, cette harpe africaine est la mère de toute la famille des luths. Souvent confondue avec le N'goni (plus petit et avec moins de cordes) elle reçoit encore des améliorations, en particulier pour son accordage, à l'origine maintenu par des anneaux de peau de bête. 

Le koriste doit développer une indépendance totale des mains qui donnera parfois au spectateur l'impression d'entendre 3 mélodies superposées. Avec ses 21 cordes en nylon, elle se joue traditionnellement sur 3 modes pentatoniques en Fa, Mi bémol et Do.

Ses sonorités à la fois douce et clinquante lui permettent de se placer dans des ambiances à la fois intimiste et énergique, comme le démontrent le malien Toumani Diabaté http://youtu.be/9V4V6Lwbz-0 et Sekou Kouyate http://youtu.be/O37H6NODLDM, le "Hendrix" de la Kora !

Ci-dessous un modèle du facteur d'instrument Simon Gweltas http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=577

Le Musician's Guide Map recense actuellement seulement une dizaine de professionnels de la Kora. Aidez le MGM à promouvoir cet instrument en ajoutant vos bonnes adresses de luthiers !
http://www.musiciansguidemap.com/

L'instrument de la semaine : La Flûte traversière irlandaise.

Elle connut un réel engouement et une nouvelle identité culturelle au XIXe siècle lorsque beaucoup de musiciens classiques l'ont abandonné au profit du système Boehm. Un grand nombre d'instruments alors bradés ont pu être rachetés par des musiciens traditionnels irlandais. 

Généralement sur la tonalité en Ré, cette flûte possède des modèles allant jusqu'à 8 clés mais en réalité 70% du registre peut se jouer sans clef. Traditionnellement en bois d'ébène ou de cocus, le flûtiste s'exprime en legato et préfère un jeu plein aux sonorités rondes et douces.

Ci-dessous un modèle du luthier français Stéphane Morvan http://www.musiciansguidemap.com/index.php?page=fiche&action=afficher&id=1611

Voilà une démonstration du légendaire Matt Malloyhttp://youtu.be/6IWb3UIDSqg
Autre approche instrumentale de Sylvain Barouhttp://youtu.be/MRPHJjQavS8

Retrouvez actuellement une trentaine de spécialistes de la flûte traversière irlandaise sur http://www.musiciansguidemap.com/

L'instrument de la semaine : Le Rebab Afghan.

Ce luth à manche court joué en Iran, au Pakistan et en Afghanistan, connut un passé mouvementé en raison de la guerre qui a détruit bon nombre d'entre eux à cette époque. Certains furent enterrés pour échapper au désastre. 

Composé de trois cordes en boyaux, de trois shikaris et de douze à quinze cordes sympathiques, il donne un son clinquant appuyé d'une reverbe naturelle impressionnante. D'autre part, le corps creusé dans un bloc de mûrier est en partie recouvert d'une fine peau collée servant de table d'harmonie. Quatre ou cinq frettes composant le manche oblige le musicien à être très créatif rythmiquement.

Voilà une démonstration de Daud Khan Sadozai , joueur traditionnel très investit dans la médiatisation et la transmission de cet instrument http://youtu.be/JlbIP0qB6Uk

Autre exemple de style de jeu avec Efren Lopez,http://youtu.be/KymgoRsVSg0

Il est aujourd'hui difficile de localiser des luthiers de rebab afghan. Seulement deux adresses sont actuellement référencées sur MGM.
Aidez le Musician's Guide Map à promouvoir cet instrument. http://www.musiciansguidemap.com/

L'instrument de la semaine : La vielle à roue.

Cet instrument folklorique datant du moyen-age à tout d'abord été joué par deux musiciens en même temps. L'un sur le clavier, l'autre sur la manivelle.
Son bourdonnement caractéristique est due à un nombre variable de cordes appelées "bourdon" et "chien". Les "chanterelles" permettent la mélodie.
Cette vielle s'allie parfaitement à la musique modale et accompagne grand nombre de styles dansés en Europe. Ses variantes électriques contemporaines lui ouvrent des portes sonores sans fin.

Ci-dessous un modèle de Alexandra Betz, luthière allemande.

Retrouvez actuellement plus de 50 vendeurs et fabricants de vielle à roue sur http://www.musiciansguidemap.com/

L'instrument de la semaine : Le Bodhran.

Ce tambour sur cadre généralement en bois de rose est utilisé dans la musique irlandaise. D'un diamètre n'excédent pas 60cm, il est renforcé par un barrage en X.
La technique de jeu consiste à frapper la peau avec un bâtonnet appelé "stick" d'une main, et de muter ou non la peau de l'autre main. 
Exemple de Chris Weddle : http://youtu.be/DlG6S6NRVSQ

Ci-dessous des modèles de Metloef drums, société Hollandaise de fabrication de percussions irlandaises.

Retrouvez actuellement plus de 30 vendeurs et fabricants spécialisés Bodhran sur http://www.musiciansguidemap.com/

Vidéos récentes